Partisan and Storyteller
Yehuda Elberg
1912-2003
Rabin et érudit, ingénieur textile, combattant de la résistance, collectionneur, conférencier et journaliste, tout ceci n'est qu'un échantillon de l'œuvre du célèbre romancier Yehuda Elberg. Né dans une importante famille de rabbins à Zgierz, en Pologne, les expériences vécues par Elberg durant l'Holocauste ont fortement influencé son écriture. Il fut un partisan durant la Seconde Guerre mondiale, se cachant dans les forêts hors de Varsovie, et aidant les autres à échapper au ghetto juif. Tout de suite après la Guerre, Elberg joua un rôle actif dans la direction de la communauté juive de Pologne, tout en étant aussi journaliste et en organisant un syndicat d'écrivains, un institut historique et le premier journal yiddish en Pologne, Dos Naye Leben. Il arriva à Montréal en 1956, après avoir travaillé un temps à Paris et New York.

La carrière d'écrivain d'Elberg commença avec la publication de sa première nouvelle en 1932 dans le journal yiddish Nayer Folksblat. Il continua à rédiger des essais et des histoires pour des périodiques yiddish à travers le globe ainsi qu'à publier des collections de ses nouvelles, petites histoires ainsi qu'un total de dix-huit romans. Ses histoires sont des morceaux de la mémoire culturelle de la vie juive de l'entre-deux guerres, pendant l'Holocauste et lors de la recherche d'un nouveau foyer. Les personnages des romans d'Elberg, dépeints sous des aspects colorés sont riches et attachants. Longtemps louangée par les lecteurs yiddish, l'oeuvre d'Elberg a aussi été traduite en anglais, français et espagnol, et résonne maintenant chez les lecteurs du monde entier.

Portrait, Yehuda Elberg
Yehuda Elberg
Appuyez sur les images ci dessous.
Elberg in Jerusalem Program for '837' Elberg with President Shazar
 
Archives Home Exhibit Credits Introduction Resources
Simon Belkin Reuben Brainin Shimshon Dunsky Yehuda Elberg Noah I. Gotlib Chaim Leib Fuks Rochl Korn Ida Maze Israel Rabinovitch J.I. Segal Yaakov Zipper
Jewish Public Library, Montreal english Montreal, World Book Capital